La Baie

 

Conditions, Conseils

Dernière mise-à-jour: Décembre 2004

Vents

Seul les vents nord-est à est bénéficient de l’effet d’accélération de vent dû au rétrécissement des côtes. Dès qu’il devient légèrement sud-est, on perd cet effet et le vent tombe de façon drastique. En ces occasions, La Flèche de Saint-Fulgence devient un meilleur choix si la marée le permet.

Le phénomène d’accélération pouvant être très important, on peut parfois y plancher dès que le vent indique 13 km de l’est sur l’anémomètre de la base de Bagotville. Celui-ci se trouvant en haut de la côte, il ne perçoit pas « l’effet » de la baie. On ne doit pas se fier au vent des arrondissements avoisinants; il peut y avoir un vent à peine perceptible qui sera pourtant planchable à la baie en 5 mètres.

L’endroit est capricieux; soit le vent entre, soit il n'entre pas. Il n’y a pas de demie mesure. Mais quand les conditions sont maximales, on y fait fréquemment de la petite voile grâce à l’effet d'accélération exponentielle du vent.

 

Conditions

L’endroit nous donne des conditions on-shore avec un petit breaker s'amplifiant selon la force du vent.

La vague varie selon l’endroit où on se trouve dans la baie, selon la profondeur de l’eau. La marée influence aussi la grosseur des vagues. Il peut y avoir de la déferlante, de la belle vague à surfer et à sauter ou du gros clapot. Elle varie aussi selon la force du vent pour atteindre jusqu’à 4 à 5 pieds dans les grosses conditions. Du bump and jump quoi!

Le vent y est assez constant à cause de l’effet d’entonnoir, mais il est quand même suggéré de ne pas aller virer trop loin dans la « Bozo Bay » car elle est très déventée, ce qui peut rendre les waterstarts ardus (voir le plan site). Parfois, le vent pourra aussi être entravé par la présence de paquebots stationnés dans la baie.

Le fond est de sable, avec quelques petites roches, mais on peut y plancher facilement pieds nus.

Le site est très sécuritaire, sans courant perceptible, même s’il y a des marées.

Durant les grosses marées, en moyenne de 10’ mais pouvant atteindre 20’, il peut y avoir beaucoup de débris de bois dans l’eau dû à l’inondation des berges. Ceci rend le plan d’eau assez dangereux. Il est alors préférable de mettre un aileron d’algues.

On doit éviter le secteur situé entre le quai Powell et la pointe de roches (ligne imaginaire reliant les deux bouts) car il y a plusieurs grosses roches qui apparaissent à mesure que l’eau descend. Ça n’y passe qu’à partir de la mi-marée. Il y a aussi un secteur où l’aileron peut accrocher à marée basse à cause d'une pointe de sable (voir le plan du site). On doit prendre le détour large et finir vent arrière en avant de l’escalier.

Les glaces de la baie sont brisées en mars à cause de la voie maritime. Alors, on peut y plancher assez tôt en saison (début avril), mais avec beaucoup de prudence car l’eau y est glaciale (presque toute l’année d'ailleurs). Très rares sont les occasions de porter le shorty. Il ne faut pas oublier que l’eau y est profonde, le Saguenay étant un fjord.

Enfin, l’étale et ses effets néfastes sur le vent à La Baie n’est pas un mythe mais bien une réalité observable. Au changement de marée, le vent à souvent tendance à baisser ou changer de direction de façon à tout gâcher. Mais, ça peut parfois se replacer, quand le courant de marée s’inverse, après un court délai.


Qualité de l'eau

La qualité de l’eau de la baie des Ha! Ha! peut être affectée par la pollution industrielle présente dans le secteur. Une aluminerie et une papetière (fermée présentement) ainsi qu’un port de mer y sont présents ce qui contribue à la rendre suspecte. Le déluge de 1996 a cependant contribué à en améliorer la qualité en déposant une couche de sédiments qui ont scellé les matières polluantes accumulées au fond de la baie depuis le début du 20 ième siècle. En plus, elle a un taux de salinité qui la rend impropre à la consommation.

 

Niveau suggéré

Les planchistes de tous niveaux peuvent plancher sur ce site puisque l’endroit est sécuritaire. Il suffira alors de se tenir en face de la plage.

Le niveau augmente graduellement selon la force du vent.

Le départ à marée haute durant les grosses marées demande tout de même plus d’habilité et d’équilibre parce que le bord est déventé sur une bonne distance.



Liens

Météo:

http://meteo.ec.gc.ca/forecast/city_f.html?YBG
Environnement Canada - Bagotville

Caméra web avec vu du port
http://www.toutlemondeabord.com/webcamera.html

Marée de Port-Alfred:
http://216.226.35.14/cgi-bin/tide-shc.cgi?queryType=showFrameset&zone=2&language=french&region=4&stnnum=3460

Iwindsurf