L'anse à l'Orme

 

Localisation, Commodités, Civisme

Dernière mise-à-jour: Septembre 2004

Localisation

Ce populaire site de planche à voile a été aménagé vers la fin des années 80 et fait partie des parcs Nature de la ville de Montréal. Situé à l'extrême ouest de l'île de Montréal, il est ouvert de 8h00 a.m. au coucher du soleil. Sa localisation donne accès au lac des Deux-Montagnes et permet de profiter surtout des vents d'ouest. À 15 minutes du spot de Cartier, sa proximité du centre de Montréal attire lui aussi de nombreux véliplanchistes.

 

S'y rendre

Facile d'accès par l'autoroute 40 ouest car les directions du parc sont très bien indiqués par des panneaux. Prendre la sortie 49 du chemin Ste-Marie et tourner à gauche au 2ième stop, en direction ouest. Continuez jusqu'au 2ième stop et tournez à droite sur le chemin de l'Anse à l'Orme, au coin du dépanneur. Au bout de la route, tourner à droite sur le boul. Gouin et continuer jusqu'au parc qui est sur la gauche. Le site est bien annoncé par un panneau. Vous aurez eu le temps d'apprécier une vue de la baie juste avant et avec probablement des planchistes déjà sur l'eau.

Liens vers Google Earth(doit être installé sur votre ordinateur)

Commodités

Il y a des frais de stationnement municipal qui doivent être payés à la borne électronique située à l'entrée. L'employé au stationnement fait son tour régulièrement, alors mieux vaut payer le 5,00 $ que de se retrouver avec une amende de 32,00 $. Si cela vous arrive, vous pouvez toujours vous en tirer en payant le jour même les frais journaliers au poste d'accueil du parc St-Jacques. Il est possible d'obtenir une passe annuelle de stationnement pour tous les parcs Nature, au prix de 40,00 $ pour les résidents de Montréal et de 60,00 $ pour les non-résidents en contactant les services administratifs (514 280 4017).

Il y a une toilette et des cabanes pour se changer, avec douches extérieures. Des poubelles partout et quelques tables de pique-nique complètent l'ensemble des commodités.

Civisme

Bien qu'identifié clairement comme un accès aménagé spécialement pour la planche à voile, nombreux sont les autres usagers du parc et du plan d'eau : cyclistes, baigneurs, kayakistes, kitesurfers, sea-doos, voiliers, bateaux, pédalos, pêcheurs, pique-niqueurs. Pendant les beaux jours d'été de fin de semaine, il est parfois difficile de trouver un espace de stationnement. Si le vent s'annonce de l'ouest, la baie devient particulièrement encombrée.

Soyez cool avec tout ce monde. Sur l'eau, si vous le pouvez, allez plus au large où d'ailleurs le vent est plus régulier. Laissez aux débutants la section peu profonde. A l'intérieur de la baie, le respect des règles nautiques de priorité devient primordial pour éviter les collisions.

Si vous possédez une remorque, n'occupez pas 2 places de stationnement, de grâce. Il y a moyen de la placer très près du gazon sans trop monopoliser d'espace. Bien qu'il y ait 98 places officiellement marquées, si le vent est de l'ouest et fort, il est garanti que le parc sera bondé jusqu'à l'entrée. Respectez le sens unique du trafic, sinon, ce sera l'embouteillage garanti.

On sait tous que les chiens ne comprennent rien aux voiles. Alors, surveillez ceux des autres et gardez le vôtre en laisse, sinon, ça coûtera cher en monofilm et en jurons de planchistes !

Dans le parc, il y a 3 accès à l'eau, dont 2 descentes de bateaux. Les planches ne devraient pas y être laissées car elles encombrent le passage. Il y a suffisamment d'espace gazonné pour placer tout l'équipement. Ça demande un peu d'effort de transporter le stock hors de l'eau vers le terrain, en zigzagant parfois entre les planches, les kites, les pique-niqueurs et les voitures, mais ça fait partie du sport, n'est-ce pas ?