Lac de garde, Italie

 

Localisation, Commodités, Civisme

Dernière mise-à-jour: Mai 2005

Localisation

Situé au centre-nord du pays entre Milan et Venise (près de Vérone), le lac de Garde est le plus grand lac d’Italie, un fjord de 18km de large par 52km de long. Sa partie nord est délimité par deux chaînes de montagnes, les Alpes du nord-ouest et les Dolomites de l’est, qui génèrent les deux vents thermiques locaux : le Peler (vent du nord) et l’Ora (vent du sud). Son agréable climat méditerranéen, ses paysages d’une beauté exceptionnelle et ses vestiges d’architectures médiévales en font un site de villégiature très populaire pour la planche à voile en Europe.

Le « Lago Di Garda » est une destination idéale pour le vélo de randonnée et de montagne. Les jours où le vent n’est pas au rendez-vous, les amateurs de randonnée en montagne pourront faire un tour sur la “via ferrata del Amicizia” située à deux pas de Riva del Garda, au nord-ouest du lac. La région est aussi connue pour le « Monte Baldo » (2,218 mètres d’altitude), un paradis de parapentistes. Avant le coucher du soleil, par vent calme, regardez le sommet de la montagne et vous serez impressionné par le nombre de parapentistes qui descendent du ciel !

S'y rendre

À partir du Québec, le lac de Garde n’est pas vraiment à la porte d’à côté mais si jamais vous êtes de passage dans le nord de l’Italie, il en vaut le détour. La meilleure saison pour le visiter est entre le mois d’avril et le début de juillet ; les billets d’avion pour cette période sont accessibles et les conditions de vent y sont assez consistantes.

En partant de l’aéroport international de Milan (Malpensa), on doit compter 2 à 3 heures de route dont une heure dans la campagne montagnarde des environs du lac. Vous ne pourrez pas dire que le trajet est ennuyant ! Pour visiter, il est préférable d’avoir sa propre voiture. Le transport en commun en direction du lac existe mais il est plutôt lent ; si vous n’avez pas d’équipement personnel à emporter, ça demeure une bonne solution.

À partir de Milan, suivre ce trajet:

-Prendre l’autoroute A4 en direction de « Verona » (une heure de route).

-Puis emprunter l’autoroute A22 en direction de « Brennero » (30 minutes de route).

-Sortir à l’indication « Lago di Garda Sud » en direction de « Torbole – Lago Di Garda Nord ». À noter que la planche à voile n’est pratiquée que dans la partie nord du lac.

Une fois rendu sur le bord du lac, toujours en allant vers le nord, passer « le » feu de circulation (en Italie les feux de circulation ne sont pas fréquents, ils ont tous été remplacés par des ronds-points) et regarder vers le lac. Vous pourrez apercevoir la plage et qui dit plage dit spots de planche !

Commodités

Pour louer une voiture de catégorie moyenne, il faut prévoir de 20 à 30 euros par jour sans assurance.

Sur place, les choix d’hébergement sont variés Il suffit de consulter les sites touristiques par internet (voir la section adresses et liens) pour constater le grand nombre d’hôtels disponibles dans toutes les gammes de prix. La formule du Bed and Breakfast est intéressante pour 20 à 30 euros par nuit incluant un petit déjeuner (jus, café, pain, fromage et croissant).

Les campings se situent de l’autre côté de la rue qui longe le bord du lac. Durant la période entre avril et le début juillet, il n’est généralement pas nécessaire de réserver à l’avance. Par contre, si c’est jour de fête nationale en Allemagne vous risquez de manquer un peu de choix ; les allemands adorent l’endroit et ne manquent pas une occasion pour y aller. Comme tout s’arrange en Italie (les Italiens aiment bien les Canadiens), ils vont tout faire pour vous trouver une place. Les prix sont entre 10 et 20 euros pour une tente et de 5 euros par personne additionnelle. Si vous avez l’intention de rester plusieurs jours, négocier un meilleur prix peut s’avérer profitable. Les campings sont assez bien entretenus et bien équipés, avec des douches et des salles de bain ainsi que des prises de courant et des fosses septiques pour les véhicules motorisés.

Toutes les nécessités sont disponibles dans les villages car c’est une région touristique très courue : restaurants, épiceries, cafés et nombreuses attractions touristiques. Les restaurants sont d’assez bonne qualité (peu de fast-food) et il faut s’attendre à payer aux alentours de 10 à 15 euros pour un plat de pâtes ou pizza avec bière. À Riva del Garda, il ne faut pas manquer un bon souper au restaurant « La Colombera ». Il y a toujours quelqu’un qui parle français sur place pour vous aider. Sinon le « Speck Stube » est un autre restaurant intéressant avec un bon rapport qualité/prix. Les crèmes glacées italiennes valent la peine d’être goûtées, surtout les crèmes glacées artisanales ! Elles ont une réputation mondiale.

La nuit, les amateurs de surf (kite et planche) aiment se regrouper à Trobole au WindBar (pour les italiens) ou au MobyDick (pour les allemands et les anglais). Les deux bars sont l’un à côté de l’autre, directement sur la rue principale.

Les secteurs propices à la planche à voile disposent d’un bon nombre de centres de location de planches avec l’opportunité de suivre des cours pour débutants entre 10h et 12h , période où le vent est plus calme. La plupart des centres offrent un service de sauvetage en zodiac pour porter assistance aux personnes en difficulté même si elles ne font pas parties de leur clientèle. Parmi ceux-ci : Bic Sport (Riva), Vasco Renna (Torbole) , Circolo Surf (Torbole), Nany Aqua Center (Malcesine), Europo Holidays (Malcesine) et Centro Conca (Torbole).

Les plus aventureux aimeront essayer des sauts en parapente en tandem à Malcesine, Arco ou Bardolino.

Civisme

Les nombreux touristes profitent de la beauté du paysage et les « regata » sur l’eau, fréquentes durant le printemps et l’été, attirent leur attention. C’est pourquoi la circulation est assez lente. Mieux vaut éviter la vitesse même si les petites routes en zigzag donnent l’envie de conduire comme dans un rallye ! De plus, beaucoup de jeunes se promènent en scooter en Italie ; les rues sont petites et les risques d’accidents élevés.