(Grèce) Vasiliki

 

Localisation, Commodités, Civisme

Dernière mise-à-jour: Janvier 2005

Localisation

Vasiliki est situé au sud de l’île de Lefkada, sur la côte ouest de la Grèce dans la mer Ionienne. (Voir carte)

Ce pittoresque village de pêcheurs est agrémenté d’une plage de galets qui donne sur la baie de Vasiliki. Il est connu pour être l’un des spots de planche à voile les plus populaires en Europe.

La majorité des visiteurs demeurent dans les clubs et la clientèle est en majorité allemande.


S'y rendre

Évidemment, ce n’est pas à la porte d’à côté. De Montréal, le plus simple est d’arriver à l'aéroport d'Athènes et de prendre un bus qui mène sur l’île de Lefkada. Le trajet dure environ 6h et coûte 20 euros. Sinon, vous pouvez louer une voiture à partir d'Athènes. Le site est facile d’accès. Ceci demeure la meilleure option si vous transportez votre propre matériel.

 

Commodités

Vasiliki est un joli petit village organisé en village touristique où il est possible de trouver de tout: hotels, restaurants, cafés, épiceries (2 petites), bars, boutiques.

Plusieurs clubs, dont le Club Vass et le Wild Wind qui sont directement installés sur le site, offrent la location d'équipement ou des leçons.

Il y a un camping tout près du spot, supposément très bien entretenu, mais plutôt cher. Il est très ombragé, ce qui est intéressant lorsqu’il fait plus de 40 degrés au soleil. De plus, il y a une source d’eau naturelle au bout du quai de pêcheur avec une petite plage où il est possible de camper en cachette si le budget vous y contraint. Il suffit de s’installer tard le soir et de décamper tôt le matin (avant 10 heures).

Il y a quelques stationnements le long de la plage où on peut trouver l’espace pour gréer son équipement. Comme la plupart des gens demeurent dans les clubs, il n’y a pas de problème de stationnement.

Civisme

La plupart des visiteurs qui passent à Vasiliki le font pour une raison: venir profiter du vent et des excellentes conditions de navigation. L’ambiance y est très agréable, il suffit de respecter l’environnement et de demeurer discret si vous faites du camping sauvage.

Dès que le vent s’anime, le plan d’eau sera envahi d’un nombre incalculable de planches à voile. Il faut donc faire attention lors des jibes et aussi aux quelques baigneurs sur le bord de la plage.